FrancoGene - Denis Beauregard, généalogiste

Denis Beauregard est un généalogiste émérite reconnu par le milieu généalogique. Denis Beauregard

Ses premiers travaux remontent aux années 1980 alors qu'il réalisait l'éventail de ses ancêtres ainsi que des ascendances pour des amis. Puis, il se concentra sur sa famille en tentant de rattacher tous les Beauregard aux pionniers du nom. À partir de 1996, pour mettre à profit la notoriété que lui accordait Internet, il devient spécialiste de l'immigration établie au Québec ou, plus généralement, dans les anciennes colonies françaises du continent. Au tournant du siècle, il débutait le chef d'oeuvre de sa vie, la base de données connue sous le nom de Généalogie des Français d'Amérique du Nord.

Son rôle sur Internet fut celui d'un pionnier. Présent dès 1991, alors que les généalogistes francophones s'y comptaient sur les doigts d'une main, il réalisa vers 1992 le prototype du premier site web dédié à la généalogie francophone, sous la forme d'une série de pages décrivant les particularités de la généalogie québécoise. Devenu animateur de la conférence de généalogie du défunt réseau FrancoMedia, il lança par la suite sur Internet un premier forum Usenet dédié à la généalogie francophone, fr.rec.genealogie (1993). L'année suivante, il fit partie du comité qui ré-organisa complètement la hiérarchie anglophone de généalogie sur Usenet, dont le premier groupe de sept forums comprenait soc.genealogy.french. En parallèle, la première liste de discussion francophone de généalogie était créée en attendant l'arrivée des forums anglophones. Ces listes de discussion sont maintenant disponibles sur le serveur de Rootsweb, le plus important serveur coopératif en généalogie sur Internet.

Le forum de généalogie fr.rec.genealogie est devenu rapidement un lieu de rencontre privilégié pour les passionnés de généalogie de toute la francophonie et un véritable creuset des principales réalisations privées sur Internet. C'est dans ce contexte que se sont rencontrés les créateurs de Geneanet, le plus important site francophone de généalogie en 2010, que le père de FranceGenweb lança le premier site français d'entraide généalogique et que les auteurs de Geneabank, importante base de données généalogiques de France, ont pris contact. Le rôle du forum était si important à cette époque de pionniers que le journal Le Monde, dans une série de trois articles de 1996 décrivant la généalogie sur Internet, en intitula un "Beauregard l'incontournable".

En 1995, il lançait le premier site web francophone dédié entièrement à la généalogie. Appelé d'abord "Les pages de Denis Beauregard", le site fut installé sur un serveur de l'université de Montréal, puis sur celui de l'IREQ à Varennes, avant de passer au compte privé de l'auteur chez CAM.ORG, et finalement sur son propre domaine. L'aventure de genealogie.com dura de 1998 à 2003, alors qu'il fallut accepter de vendre le nom de domaine afin de survivre et de lancer ce gros projet qu'est devenu la Généalogie des Français d'Amérique du Nord. Entretemps, une version anglaise du site était apparue avec francogene.com et ce nom est devenu celui de tout le site à partir de 2003.

SGCFSGLJDenis Beauregard a aussi participé de façon plus formelle au milieu québécois de la généalogie. Il est devenu membre (ou adhérent si on utilise le terme français) de la Société généalogique canadienne-française en 1981, et membre à vie l'année suivante. C'est dans la bibliothèque de cette association située alors sur la rue Saint-Denis à Montréal, dans l'ancienne Salle Gagnon de la bibliothèque centrale de Montréal sur Sherbrooke (maintenant intégrée aux Archives Nationales) et aux Archives Nationales du Québec alors localisées dans le Vieux-Montréal, qu'il fit ses premières armes. Rapidement passionné, il passa des milliers d'heures à feuilleter les différents répertoires de généalogie à la recherche de toutes les familles Beauregard. En 2002, il fut contacté par le producteur de télévision Zone 3 et participa à la préparation de la série Origines. Cette même année, et jusqu'en 2006, il fut membre du conseil d'administration de la Société généalogique canadienne-française et en 2006-2007, il participa aussi au conseil d'administration de la Société de généalogie de La Jemmerais. Il créa également la première version du fichier Origine et du site web de l'Institut Drouin et participa comme directeur au Groupe Nécro et assista à quelques conseils de généalogie et conférences de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie et de la Fédération française de généalogie. Il visita aussi quelques centres d'archives d'état civil du Québec quand les généalogistes amateurs y étaient admis, quelques centres aux États-Unis et la bibliothèque de Salt Lake City (la plus grande collection mondiale de documents généalogiques). C'est aussi lui qui donna les premières conférences sur la généalogie sur Internet.

Son parcours en généalogie lui a permis de développer un important niveau de connaissances sur le terrain dans plusieurs champs d'activités de la généalogie. Ainsi, sa recherche des Beauregard lui a montré les différents outils pour des recherches au Québec, mais aussi dans l'ensemble du continent nord-américain. Sa présence active sur Internet lui permet de mieux utiliser les outils qui s'y trouvent.


Événements

2013 - Célébrons des anniversaires !

  • 400e - 1613 - Mariage de Pierre RIVARD et Jeanne MULLARD, ancêtres des familles RIVARD !
  • 350e - 1663 - La Nouvelle-France devient une colonie royale. Arrivée du premier contingent des Filles du Roi !
  • 300e - 1713 - L'Acadie devient anglaise par le traité d'Utrecht. La partie perdue par la France correspond à la Nouvelle-Écosse moins l'île du Cap-Breton (Île Royale)
  • 250e - 1763 - Le Canada de l'époque devient officiellement une colonie anglaise. Il comprend en gros le sud du Québec et de l'Ontario, et la région autour des Grands-Lacs.

25 décembre 2013 - Noël
Faites plaisir en offrant une copie de la Généalogie des Français en Amérique du Nord


Annonces

Logo

La version 2013 de la Généalogie des Français en Amérique du Nord est disponible. Elle contient 126000 fiches familiales.


Votre généalogie est incomplète ? Ces trois services devraient vous intéresser !